Mairie de Montalembert

Recevez l'actualité et les alertes
de votre station en temps réel.

Suivez l'actualité en direct

Mairie de Montalembert IMPORTANT - FOYER INFLUENZA AVIAIRE mardi 17 novembre 2020 11:08
Selon le communiqué de presse reçu du ministère de l'agriculture et joint au message:

La France a détecté un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (H5N8)

Des mesures s'appliqueront dès demain à l'ensemble des départements de l'hexagone et de la Corse:
- la claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs ;
- l’interdiction de l’organisation de rassemblements et la participation des volailles originaires des zones concernées dans les zones au risque « négligeable » ;
- l’interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes ;
- l’interdiction de l’utilisation d'appelants.
- la surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux et non commerciaux ;
- l’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France ;
- la vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

"Merci aux éleveurs de volailles, amateurs ou professionnels, de prendre rapidement ces mesures de protections pour leur élevage."

Ces mesures de prévention ont pour but de protéger les volailles domestiques d'une potentielle contamination engendreront des contraintes fortes principalement dans les filières exclusivement en plein air (volailles grasses, sous signe officiel de qualité). Des aménagements des cahiers des charges notamment pour les productions sous signe de qualité officiel seront temporairement nécessaires.
Extrait du discours d'ouverture de la cérémonie du 11 novembre 2020
Bienvenue à tous sur ce lieu de mémoire...
Chaque 11 novembre, le peuple français est invité à se retrouver et se souvenir…
A se souvenir de ceux dont on a gravé les noms sur ces monuments dans toutes les communes de France.
Pour notre village, ils furent vingt-quatre entre 1914 et 1918 à se figer, pour l’éternité, dans une terre qui n’était pas la leur.
Ils avaient dix-sept ou vingt-cinq ans; se prénommaient Marcel, Augustin, Jules. Ils étaient palefreniers, boulangers, colporteurs, ouvriers ou bourgeois.
Ils devinrent soudainement artilleurs, fantassins, brancardiers...
Sur huit millions de mobilisés entre 1914 et 1918, plus de deux millions de jeunes hommes ne revirent jamais le clocher de leur village natal. Plus de quatre millions subirent de graves blessures...
De leur témoignage, il ne reste plus désormais que des mots écrits dans la boue et qui n'ont pas vieilli d'un jour. Des dessins chargés d'émotion qui marquent les esprits. Des témoignages déchirants qui devraient inciter les générations futures au devoir de mémoire, au devoir de vigilance comme au devoir d'humanité...
*Lettre de Henry Lange du 5 octobre 1917
Mon Général,
Je me suis permis de demander à passer dans l’infanterie pour des motifs d’ordre personnel. Mon cas est en effet assez différent de celui de la plupart des combattants.
Je fais partie d’une famille israélite, naturalisée française, il y a un siècle à peine. Mes aïeux en acceptant l’hospitalité de la France, ont contracté envers elle une dette sévère ; j’ai donc un double devoir à accomplir : celui de Français d’abord ; celui de nouveau Français ensuite. C’est pourquoi je considère que ma place est là où les risques sont les plus nombreux. Lorsque je me suis engagé à 17 ans, j’ai demandé à être artilleur sur la prière de mes parents et les conseils de mes amis qui servaient dans l’artillerie. Les appelés de la classe 1918 seront sans doute envoyés prochainement aux tranchées. Je désire les y devancer. Je veux après la guerre, si mon étoile me préserve, avoir la satisfaction d’avoir fait mon devoir et le maximum de mon devoir. Je veux, si je meurs, que ma famille puisse se réclamer de moi et que jamais qui que ce soit ne puisse lui reprocher ses origines ou ses parentés étrangères. J’espère être physiquement capable d’endurer les souffrances du métier de fantassin et vous prie de croire, mon Général, que de toute mon âme et de tout mon cœur je suis décidé à servir la France le plus vaillamment possible.
Veuillez agréer mon général, l’assurance de mon profond respect et de mon entier dévouement.

*Henri Lange a été tué à la tête de sa section, le 10 septembre 1918, à l’âge de vingt ans, le lendemain du jour où il écrivit sa dernière lettre à sa sœur…

C’est de ceux-là dont nous voulions nous souvenir plus particulièrement aujourd’hui…
Je terminerai en rappelant que la Paix reste un combat de chaque instant et à tout endroit.

Vive la Paix, Vive la République et Vive la France.
 

 
Nous vous informons que GEREDIS est dans l'obligation d'interrompre la fourniture de courant le Vendredi 30 octobre 2020, sur notre commune, aux heures suivantes:

De 09:00 à 12:00 sur les postes de:
- 62012 LA TUILERIE
- 62085 NEGREVEAU


De 14:00 à 16:30 sur les postes de:
- 62012 LA TUILERIE
- 62085 NEGREVEAU
Face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader, des restrictions de déplacement entrent en vigueur sur le territoire métropolitain et en Martinique.
À compter de 0h00, dans la nuit du jeudi 29 octobre au vendredi 30 octobre, les déplacements non-essentiels ne sont plus autorisés.
Le non-respect de ces mesures entraine :
Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d'emprisonnement.
Toutes les informations sur le site du Gouvernement.
https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement
La situation sanitaire continue de s’aggraver dans les Deux-Sèvres.
Le taux de positivité en Deux-Sèvres s’élève désormais à 7,3 pour la semaine 42 et le taux d’incidence atteint 92,3 pour 100 000 habitants, soit une augmentation de 34,9 points par rapport à la semaine
41.9 clusters ont été recensés dans le département au 22 octobre et une dizaine denouvelles personnes ont été hospitalisées. L’état d’urgence sanitaire implique automatiquement des mesures qui s’appliquent sur l’ensemble du territoire national, définies par le décret n°2020-1262 du 16 octobre 2020 :
• Depuis samedi 17 octobre 2020 les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public sont interdits ainsi que les fêtes communales, évènements sportifs et toutes les fêtes privées dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public (ERP).
Toutefois, demeurent autorisés, dans le strict respect des consignes sanitaires :
- les manifestations revendicatives, cortèges, cérémonies, défilés ;
- les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ;
- les services de transport de voyageurs ;
- les établissements recevant du public dans lesquels l’accueil du public n’est pas interdit en application du décret ;
- les cérémonies funéraires organisées hors des ERP ;
- les visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle ;
- les marchés.
Depuis lundi 19 octobre 2020, sont interdits les évènements festifs ou tout évènement pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue, notamment pour la restauration et les débits de boissons, sur la voie publique ainsi que dans les ERP de type L :
- salles polyvalentes,
- salles des fêtes,
- salles de spectacles,
- dans les chapiteaux, tentes et structures.
Deux types de règles s’appliquent dans les ERP :
- Dans les ERP avec espaces debout et circulants (musées, salons, centres commerciaux, parcs d’attraction et zoologiques): jauge par densité de 4m² ;
- Dans les ERP avec places assises, qu’ils soient clos (cinémas, théâtre…) ou de plein air (stades, hippodromes) : distance d’un siège entre deux personnes ou groupes demoins de 6 personnes.
En complément, dans les Deux-Sèvres, l’arrêté préfectoral du 23 octobre2020, renforce certaines mesures jusqu’au 14 novembre 2020 :
- Le port du masque
Il est rendu obligatoire dans l’espace public caractérisé par une forte concentration de population sur le territoire :
• Mesures en place depuis le 17 octobre 2020 et qui perdurent :
- dans les marchés, aux jours et aux heures d’ouverture au public desdits marchés ;
- les parvis des établissements scolaires du département des Deux-Sèvres, aux heures d’entrées et de sorties de classe, ainsi que sur les pôles d’échanges des transports en commun ;
- dans les cimetières ;
- dans les parkings des centres commerciaux.
• Mesures renforcées par l’arrêté préfectoral du 23 octobre 2020 :
- dans les villes de plus de 5000 habitants suivantes : Niort, Bressuire, Thouars,Parthenay, Mauléon, Chauray, Saint-Maixent-l’Ecole, Melle, La Crèche, Aiffres, Nueilles-Aubiers et Moncoutant-sur-Sèvre.
Cette obligation ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap en possession d’un certificat médical justifiant d’une dérogation, aux personnes pratiquant une activité physique ou sportive (course à pieds ou vélo), aux usagers circulant à l’intérieur des véhicules à moteur.
- Débits de boissons et restauration
• Mesure en place depuis le 17 octobre 2020 et qui perdure:
- Toutes les dérogations d’ouverture tardive pour les bars et débits de boissons déjà accordées sont suspendues.
• Mesures renforcées par l’arrêté préfectoral du 23 octobre 2020
- Les débits de boissons et les points de restauration (buvettes) dans les établissements sportifs couverts et de plein air, les parcs à thème, les parcs zoologiques et les fêtes foraines sont interdits.
- Activités et ERP
• Mesures renforcées par l’arrêté préfectoral du 23 octobre 2020
- Toute musique amplifiée pouvant être entendue de la voie publique, et en cela engendrer des regroupements de personnes, est interdite.
- Dans les restaurants et établissements ayant des activités de restauration (ERP detypes N, EF et OA), les personnes accueillies renseigneront sur un supportspécifiquement (cahier de rappel) prévu à cet effet leurs nom et prénom, ainsi que les informations permettant de les contacter. Ces informations seront conservées par le gérant de l’établissement pendant une durée de quinze jours, avant d’être détruites, et ne pourront être utilisées que pour la mise en oeuvre du processus d’identification et de suivi des personnes ayant été en contact avec un casconfirmé de Covid-19.
- L’accueil des spectateurs est interdit debout dans les établissements d’activités physiques et sportives. Il devra être organisé en fonction des places assisesdisponibles et dans la limite de 1 siège entre les personnes ou entre chaque groupes de 6.
- Les évènements sportifs se déroulant sur la voie publique sont interdits (décret du16 octobre 2020). Des dérogations exceptionnelles pourront être accordées après un examen au cas par cas.
- Préconisations
- Concernant les évènements sportifs couverts, il est préconisé de mettre en place un support spécifique (cahier de rappel) sur lequel les personnes accueilliespourront renseigner leurs nom et prénom ainsi que les informations permettant deles contacter. Dans ce cas, les informations sont conservées par le gérant del’établissement pendant une durée de quinze jours, avant d’être détruites, et ne peuvent être utilisées que pour la mise en oeuvre du processus d’identification et de suivi des personnes ayant été en contact avec un cas confirmé de Covid-19.
L’arrêté et ses annexes est consultable sur le site des services de l’État :
https://www.deux-sevres.gouv.fr/Actualites/COVID-19-Point-sur-la-situation-en-Deux-Sevres/Etat-d-urgence-sanitaire-Renforcement-des-mesures-de-lutte-contre-lapandemie
Enfin, le préfet des Deux-Sèvres en appelle à la responsabilité individuelle car elle seule conditionnera la lutte et réussite collective, et ainsi remercie chacun de limiter les échanges et regroupements familiaux qui ne permettraient pas de respecter la nécessaire distanciation sociale et les gestes barrières élémentaires.
Chacun est pleinement acteur de la lutte contre la propagation du virus et peut ralentir ses conséquences sanitaires, sociales et économiques !
Mairie de Montalembert MONTALEMBERT - COUPURES DE COURANT lundi 19 octobre 2020 19:04
Nous vous informons que GEREDIS est dans l'obligation d'interrompre la fourniture de courant le Vendredi 30 octobre 2020, sur notre commune, aux heures suivantes:

De 09:00 à 12:00 sur les postes de:
- 62012 LA TUILERIE
- 62085 NEGREVEAU


De 14:00 à 16:30 sur les postes de:
- 62012 LA TUILERIE
- 62085 NEGREVEAU
La mairie vous informe que le département des Deux-Sèvres se situe désormais à un niveau de vulnérabilité élevé.
Le préfet vient d'adopter des mesures de sauvegarde particulières dont l'application est immédiate:
Dans le département des Deux-Sèvres, l'obligation de port du masque s'applique désormais à toute personne circulant à pied:
- dans les marchés, aux jours et aux heures d'ouverture au public desdits marchés;
- sur les parvis des établissements scolaires du département des Deux-Sèvres, aux heures d'entrées et des sorties de classe, ainsi que sur les pôles d'échanges des transports en commun
- dans les cimetières
- et dans les parkings et à moins de 50 mètres des établissement recevant du public (ERP) voir liste
 
ASSOCIATION « Soutiens en Urgence à la vie de l'Hôpital du bassin de Ruffec »
BP 19 - 16700 RUFFEC
e.mail : assdef_hopitalruffec@yahoo.fr
membre de la Coordination Nationale CDHMP
association agrée par le ministère de la santé
Le 10 Octobre 2020,
COMMUNIQUÉ
Jeudi 15 Octobre 2020
JOURNÉE NATIONALE SANTÉ

"Pour un accès aux soins partout pour toutes et tous"

Le port du masque, la distance et le lavage des mains sont indispensables pour se protéger individuellement et collectivement. Néanmoins, il est tout aussi indispensable de pouvoir soigner tous les malades, qu'ils soient covid ou non-covid. Des ouvertures et ré-ouvertures de lits, du personnel, des recrutements devraient s'imposer partout pour amortir le chaos économique et social en marche dans le pays. Et pourtant, les choix gouvernementaux contraires persistent. Aujourd'hui, quelques mois après la crise sanitaire majeure vécue au printemps dernier, le rebond épidémique voit réapparaître le spectre du manque de lits et de professionnels de santé !!! La population est, une fois de plus, prise en otage avec pour seules options soit réduire drastiquement sa vie sociale et économique, soit ne pas pouvoir accéder aux soins.Pendant ces quelques mois d'accalmie, qu'a-t-il été fait pour augmenter les capacités hospitalières et pour rendre les professions de santé attractives tant à l'hôpital qu'en ville ?
RIEN ou si peu … une centaine d'euros par mois pour certains ... pas pour tous.
RIEN pour ramener les décisions au plus près du terrain.
RIEN pour éliminer une bureaucratie tentaculaire qui paralyse le système.
RIEN pour supprimer la maltraitance institutionnelle infligée aux professionnels, aux malades et à leurs familles.…
Un exemple parmi d'autres :
5000 lits de réanimation avant (déjà insuffisants en temps normal)...5000 lits après !!!
 
Pire, depuis Mai, le plan mortifère d'avant Covid a été réactivé avec son lot de regroupements et fusions d'activités, de suppression de lits et de postes …Le tout sur fond de déficit abyssal de la Sécurité Sociale puisque ses dépenses ont augmenté, pour gérer les dépenses Covid, et ses recettes se sont effondrées avec la flambée du chômage, et les exonérations de cotisations décidées par l'Etat mais non compensées par celui-ci au budget de la Sécurité Sociale alors que la loi lui en fait obligation !!!
Pour en rajouter une couche, le Projet de Loi de Financement Sécurité Sociale 2021 en cours de discussion, prévoit 4 milliards d'euros d'économie sur les dépenses habituelles (hors Covid) de l'assurance maladie dont 800 millions sur la structuration de l'offre de soins !!!
NON, les dépenses sociales ne sont pas une charge,
OUI, elles sont un investissement pour l'avenir.
Des milliers de lits et de services fermés, des déserts médicaux de plus en plus étendus pour lespopulations, des personnels maltraités et trop peu nombreux conduisant à des démissions encascade, des formations en nombre insuffisant … etc ... sont les conséquences directes des plans d'économies successifs imposés à notre système de santé depuis au moins 30 ans.
Ce sont ces lits disparus et ces professionnels évanouis dans la naturequi font cruellement défaut aujourd'hui.
Comme partout en France, l'hôpital de RUFFEC n'échappe pas à des difficultés majeures avec des répercutions sur l'accueil et les prises en charge des malades :
• fermetures « temporaires » de lits des services "Soins de Suite" à répétition pour utiliser les personnels de ce secteur comme « remplaçants » ailleurs dans l'hôpital,
• gestion du personnel paramédical défaillante : problématique encore aggravée depuis letransfert du service Ressources Humaines sur l'hôpital de Girac,
• travail en permanence à flux tendu,
• médecins urgentistes en sous effectif notoire, entraînant un nombre d'heures travaillées hors-normes pour chacun,
• médecins spécialistes de moins en moins nombreux aux consultations externes,
• dysfonctionnements répétitifs du pôle imagerie / radiologie,
• personnels de l'EHPAD en très grande souffrance,

Les soignants ne sont pas des super héros invincibles.
 
Redonner aux hôpitaux et plus globalement au système de santé, les moyens de fonctionner est URGENT.Ce sont nos prises en charge de malades potentiels qui sont en jeu.
 
Jeudi 15 Octobre 2020
Exigeons tous ensemble
DES LITS, DU PERSONNEL, DES RECRUTEMENTS à hauteur des besoins

 
Nous appelons la population, les élus locaux, les professionnels à afficher partout où ils le peuvent (sur leur voiture, chez leurs commerçants, sur les tableaux municipaux pour les élus… etc), l'affichette jointe ou tout autre de leur composition.
SOYONS NOMBREUX à le faire pour que ce soit voyant.
En parallèle le collectif de l'association ira déployer des banderoles en plusieurs points visibles du Ruffecois.
Le collectif de l'association
Mairie de Montalembert Alerte - Vigilance jaune canicule lundi 14 septembre 2020 10:18
Aujourd’hui, lundi 14 septembre 2020, la préfecture des Deux-Sèvres vous informe que le département est placé en vigilance jaune « canicule » par Météo France.
En effet, le département va connaître aujourd’hui, un pic de chaleur, avec des maximales comprises entre 35 et 37 degrés.
Dans la nuit, les températures resteront comprises entre 17 et 19 degrés.
Dès mardi, le département connaîtra une baisse des températures, qui resteront malgré tout élevées pour la saison, et qui atteindront jusqu’à 31°.
Compte tenu du contexte sanitaire, les gestes barrières et le port du masque doivent être maintenus, malgré les fortes chaleurs.
Vous êtes invités à vous tenir informés de l'évolution de la situation météo, en consultant les sites Internet dédiés, le site internet et les réseaux sociaux des services de l’État.
 
La 9e édition des "Flandres Charentaises Classic Cyclo en Poitou-Charentes" aura lieu le dimanche 13 septembre 2020 au départ de Saint-Gourson(16).
Il est prévu de traverser les communes dans l'ordre suivant : Saint-Gourson, Beaulieu-sur-Sonnette, Cellefrouin, Chassiecq, Turgon, Champagne-Mouton, Nanteuil-en-Vallée, Genouillé, Lizant, Voulême, Saint-Macoux, Limalonges, Montalembert, Les Adjots, Condac, Bioussac, Barro.
Afin de visualliser le parcours, je vous adresse le parcours prévisionnel du principal parcours en cliquant sur le lien suivant :
https://www.openrunner.com/r/10496429
Abonnez-vous au fil d'information

Intégrer l'actualité de Mairie de Montalembert sur votre site internet

Comment recevoir l'actualité de Mairie de Montalembert ?

  • 1
    Téléchargez l'application illiwap

    depuis votre Google Play (Android) ou votre App Store (iOS).
    Entrez "illiwap" dans la barre de recherche. Une fois l’application trouvée, cliquez sur le bouton "Installer" pour télécharger l’application sur votre smartphone.
    Tout est GRATUIT et SANS PUBLICITE.

  • 2
    Recherchez votre station

    en tapant son nom dans la barre de recherche ou en scannant son QRCode via le scanner situé en haut à droite de votre application

  • 3
    Suivez l'actualité de Mairie de Montalembert

    en cliquant sur le bouton "suivre"

  • Recevez les notifications directement sur votre smartphone

    Tous les messages reçus seront disponibles dans le fil d'actualité de votre application pendant 30 jours

illiwap, qu'est-ce que c'est?

C'est l'appli N°1 d'informations et d'alertes à la population.

En savoir plus
perspective phone

Questions fréquentes

Quels smartphones Android sont compatibles ?

Tous les smartphones Android fonctionnant avec la version Android 4.4.2 minimum sont compatibles.

Comment télécharger l'application sur mon smartphone ?

Pour télécharger l'appli, rendez-vous sur votre Google Play (Android) ou votre App Store (iOS).
Entrez "illiwap" dans la barre de recherche. Une fois l’application trouvée, cliquez sur le bouton "Installer" pour télécharger l’application sur votre smartphone.
Tout est GRATUIT et SANS PUBLICITE.

Quels iPhones sont compatibles ?

Tous les iPhones à partir de la version 5 et fonctionnant avec la version iOS 11.4 minimum sont compatibles.

Comment connaitre les autres mairies équipées ?

Vous pouvez retrouver l’ensemble des mairies équipées du système illiwap ainsi que leur QRCode et leur code dans l’annuaire de notre site internet : Les stations illiwap.
Vous pouvez également rechercher votre mairie en tapant son nom directement dans la barre de recherche de votre application.

L'équipe illiwap à votre service

Raphaëlle
Reymond

Responsable commerciale illiwap

Rémi
Garel

Responsable Application iOS / Chef de projet

Julia
Sahuc

Responsable produit illiwap

Cédric
Vazille

Responsable Application Android / Chef de projet

Isabelle
Fontimpe

Directrice Artistique
L'équipe illiwap

Téléchargez l'application

Disponible sous Android et iOS, Gratuite et anonyme.

*Fonctionne sur iOS 11+, Android 4.4.2 Kitkat et supérieur.

40 rue des Aciéries, 42000 Saint-Etienne France