AMF - Information campagne vaccinale
Mairie de Lavoûte-sur-Loire


Mairie de Lavoûte-sur-Loire AMF - Information campagne vaccinale vendredi 19 février 2021 à 16:44

  • Indicateurs de suivi de la campagne vaccinale
Quelques chiffres au 18 février 2021 :
- Au total depuis le début de la campagne de vaccination : 2 400 000 premières injections ont été réalisées et près d’un million de personnes ont reçu les deux injections de vaccin. 
- 4,4% des personnes de plus de 18 ans ont reçu au moins une injection de vaccin.
- 74% des résidents d’EHPAD ou d’USLD ont reçu au moins une injection de vaccin.
- 19% des personnes âgées de plus de 75 ans ont reçu au moins une injection de vaccin.
- 36% des professionnels de santé ont reçu au moins une injection de vaccin.
- 10 millions de français sont aujourd’hui éligibles à la vaccination : consulter la liste des personnes éligibles à la vaccination sur : https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid.html
- 4 700 000 doses de vaccin ont été reçues depuis le début de la campagne de vaccination et actuellement on compte 971 000 doses en stock (dont 571 000 de Pfizer, 100 000 de Moderna et 300 000 d’Astra Zeneca)
  • Déploiement de la campagne et prochaines grandes étapes
PFIZER :
- 600 000 doses livrées par semaine.
- Aujourd’hui les vaccins sont utilisés dans les EHPAD via le flux A (c’est-à-dire les officines de pharmacie auprès desquelles s’approvisionnent habituellement les EHPAD et les USLD) pour les secondes injections ainsi que pour le rattrapage des résidents qui ne s’étaient pas fait vacciner lors du 1er passage. Une dernière livraison est prévue par ce flux A pour les secondes injections, puis il est prévu que cette organisation soit remplacée autant que de besoin par des équipes mobiles de vaccination.
- La livraison par le flux B (c’est-à-dire les établissements pivots – il s’agit des établissements hospitaliers qui reçoivent les vaccins) continue pour approvisionner les centres de vaccination.
MODERNA :
- Une livraison a eu lieu le 5 février dans 44 établissements pivots.
- Les volumes livrés fin février seront réduits de 30% : 270 000 doses seront livrées contre 400 000 initialement attendues.
- Fin mars : 190 000 doses supplémentaires devraient être livrées (de fortes incertitudes pèsent encore sur cette livraison).
ASTRA ZENECA :
- Ce vaccin n'est pas recommandé pour les personnes âgées de plus de 65 ans, pour lesquelles la vaccination interviendra avec Pfizer ou Moderna.
Début de la vaccination depuis le 6 février après-midi.
- Démarrage assez lent de la campagne de vaccination et donc de l’utilisation des doses disponibles car les acteurs qui procèdent à la vaccination ou concourent aujourd’hui à l’organisation de la campagne de vaccination sont déjà fortement mobilisés.
- Actuellement les vaccins sont livrés aux établissements pivots mais une bascule vers la médecine de ville est prévue le 25 février (500 000 doses ont été reçues le 18 février et seront réservées à cette bascule vers la médecine de ville).
- On constate que ce vaccin présente de forts effets indésirables sur les personnes vaccinées, ce qui conduit d’ailleurs les établissements hospitaliers à étaler la vaccination de leurs professionnels de santé pour éviter toute situation de tension due à des absences simultanées de plusieurs professionnels.
  • Organisation de la vaccination dans le secteur social et médico-social ainsi qu’auprès des publics précaires
Résidences autonomies et résidences services :
- Campagne de vaccination progressive au regard de la contrainte sur le nombre de doses disponibles.
- Vaccination via des équipes mobiles ou dans les centres de vaccination.
Maison d'accueil spécialisée (MAS) et foyer d'accueil médicalisé (Fam) :
- Début de la vaccination grâce à la disponibilité du vaccin Astra Zeneca.
- Deux points à signaler : les résidents de +65 ans (qui représentent 15% des résidents) ainsi que les personnes en situation de trisomie 21 ne pourront pas se faire vacciner avec Astra Zeneca et il faudra maintenir une vaccination avec Pfizer ou Moderna.
Publics précaires :
- Sur l’allocation globale d’une région en doses de vaccin une partie est réservée pour aller vers les publics précaires qui sont vaccinés via des équipes mobiles de vaccination et des centres de vaccination.
  • Point sur les centres de vaccination
- 1 178 centres en activité au 18 février 2021 (une trentaine devrait prochainement ouvrir) avec environ 75 rendez-vous quotidiens en moyenne.

- 500 000 nouveaux rendez-vous ont été ouverts pour les deux dernières semaines de février mais ils ont été très largement attribués aux personnes qui avaient vu leur rendez-vous annulé précédemment ou aux personnes inscrites sur une liste d’attente tenue par les collectivités locales.
- Le ministère de la santé estime que 900 000 rendez-vous pour des premières injections peuvent être ouverts pour le mois de mars. Cependant seuls 33% de ces rendez-vous sont aujourd’hui réservés. Cela tient à des considérations techniques liées à la mise en ligne des nouveaux rendez-vous sur les plateformes numériques. Le ministère de la santé n’a pas les moyens de procéder à une ouverture globale et nationale des rendez-vous. Il appartient à chaque centre de mettre en ligne ses disponibilités.
- Les centres de vaccination ont fait remonter au ministère de la santé que les nouveaux rendez-vous mis en ligne étaient réservés en moins de 2 heures.
- Le ministère de la santé estime que 1 200 000 rendez-vous pourront être ouverts en mars pour des secondes injections.
- Le ministère de la santé confirme qu’il est opposé à une territorialisation des rendez-vous : il ne doit pas y avoir de restrictions à la prise de rendez-vous liées au lieu de résidence. A ce sujet, les membres de la commission santé de l’AMF se sont prononcés en faveur de plus de souplesse laissée aux territoires afin que les publics moins à l’aise avec la prise de rendez-vous en ligne, via les plateformes numériques, ne soient pas exclus de la possibilité de se faire vacciner près de leur lieu de résidence. Il pourrait être étudiée, selon les membres de la commission santé, la possibilité de réserver certains créneaux de rendez-vous aux habitants des communes où sont implantés les centres de vaccination (en particulier pour les publics fragiles ayant des difficultés à se déplacer et/ou peu à l’aise avec la prise de rendez-vous en ligne…).
- Les personnes inscrites sur les listes d’attente tenues par les municipalités doivent se voir proposer une partie des nouveaux rendez-vous ouverts avant que ceux-ci soient mis en ligne sur les plateformes numériques.
  • Point sur l’arrivée de nouveaux vaccins (données sous réserve)
- Johnson & Johnson : autorisation de mise sur le marché pourrait intervenir en mars avec des livraisons estimées à 2 700 000 de doses pour avril, 5 400 000 en mai et 8 000 000 en juin. Il s’agit d’un vaccin à une seule injection.
- Novavax : autorisation de mise sur le marché pourrait intervenir en avril avec des livraisons estimées atteignant 1 million de doses en mai.
- CureVac : autorisation de mise sur le marché pourrait intervenir en mai.
- Sanofi et Valneva :attendus pour la fin d’année 2021.
 

Consulter la page de Mairie de Lavoûte-sur-Loire

Téléchargez l'application

Disponible sous Android et iOS, Gratuite et anonyme.

*Fonctionne sur iOS 11+, Android 4.4.2 Kitkat et supérieur.

40 rue des Aciéries, 42000 Saint-Etienne France