Ce soir, les Géminides sans la Lune.
Déodatie-info-gilou


Déodatie-info-gilou Ce soir, les Géminides sans la Lune. dimanche 13 décembre 2020 09:12






 L'été, il y a les Perséides. L'hiver, il y a les Géminides !

Cette dernière pluie d'étoiles filantes, beaucoup moins célèbre que celle qui sévit en août, malheureusement, est considérée comme l'une des plus belles de l'année, garantissant à toutes celles et ceux qui ont le courage de braver le froid, un merveilleux spectacle.

Bien entendu, en raison des températures basses, il faudra vous armer de vêtements bien chauds pour tenir le plus longtemps possible les yeux dans les cieux. Et pour en profiter au maximum et en avoir plein les yeux, il est chaudement recommandé de choisir un site naturel préservé de la pollution lumineuse. Et cela d'autant plus que cette année, la Lune ne sera pas du tout là de la nuit.

Bref, des conditions rêvées pour embrasser un maximum de cette grande pluie d'étoiles filantes (sous réserve que les conditions météo soient favorables).
 
Quel est le meilleur moment pour voir les Géminides ?

Le meilleur moment sera lorsque la constellation qui abrite le radiant est perchée au plus haut dans le ciel, en tout cas lorsqu'elle a pris de la hauteur, soit entre minuit et 4 h du matin. De la hauteur, il y en aura assurément avec les Gémeaux.
C'est donc de cette direction du ciel que la majorité des météoroïdes sembleront jaillir ce soir.

Chaque année, la Terre entre dans le courant de débris à l'origine de l'essaim météoritique des Géminides autour du 1er décembre et n'en sort que vers le 22. Et ce sera dans la nuit du 13 au 14 décembre que notre planète essuiera la plus forte averse de ces particules, c'est-à-dire quand elle atteindra la région la plus dense du filon de poussière laissé par 3200 Phaeton.

 
 
C'est donc au cœur de la nuit que vous pourrez surprendre le plus grand nombre d'étoiles filantes. Son taux horaire peut parfois s'élever à 160 lors du maximum, mais la moyenne tourne autour de 60, voire plus selon certaines sources.

Il est possible, bien sûr, que surviennent des salves plus intenses, de même que des temps plus calmes. Il est en réalité très difficile de prédire avec exactitude quand se produiront les moments les plus forts. Cela dépend aussi de la quantité de grains essaimés par l'astéroïde, du filon traversé.

Au mieux :

Le radiant culmine haut dans le ciel sud à 2 heures du matin, heure locale, et reste bien placé jusqu'aux alentours de 5 heures du matin, le créneau horaire où le nombre maximum de météores peut être vu.

Vous avez donc des choix. Vous pouvez regarder tôt sous un peu de clair de lune et appeler cela une nuit. Ou si vous vous sentez plus aventureux, levez-vous vers deux heures lorsque la Lune est absente et que le nombre de météores est meilleur.
 
 

Consulter la page de Déodatie-info-gilou

Téléchargez l'application

Disponible sous Android et iOS, Gratuite et anonyme.

*Fonctionne sur iOS 11+, Android 4.4.2 Kitkat et supérieur.

40 rue des Aciéries, 42000 Saint-Etienne France