Informations sur les réseaux sociaux Jeudi 23 septembre 20h
Collège des Gorges de la Loire


Une vingtaine de parents ont assisté à la soirée organisée par l'APE sur les réseaux sociaux et animée par deux personnes du Pole Accueil Ecoute Jeunes de l'Association ACIJA de Monistrol-sur Loire.
La présentation a montré la part de plus en plus importante des écrans pour l'ensemble de la population, avec des différences selon l'âge, le sexe et le type d'écrans.
Plus le temps passé devant un écran est important, plus les risques physiologiques sont observés :

  • troubles du sommeil, des apprentissages,
  • difficultés de mémorisation,
  • zapping des tâches
  • diminution de l'activité physique
  • problèmes d'alimentation (grignotage)
Les systèmes attentionnels sont perturbés : l'attention volontaire, la motivation, l'intérêt pour les apprentissages diminuent parce que la veille des sollicitations numériques accaparent de plus en plus l'attention "involontaire" de notre cerveau.
Les mauvaises rencontres peuvent avoir lieu via un réseau social; cette éventualité est bien réelle mais au regard du nombre de connexion, elle reste finalement assez rare.

Par contre, l'usage des réseaux sociaux s'accompagnent de méconnaissances:
  • le mélange du réel et de la fiction,
  • la distinction fragile entre l'intime et le social,
  • la représentation erronée des rapports hommes - femmes,
  • l'impression d'être dans un cercle privé de connaissances, en sécurité, alors que la plus part des contact sont de réels inconnus,
  • l'accès à des informations, images ou vidéos non adaptées voire dangereuses pour la construction de l'adolescent (en particulier pour des contenus de type pornographique qui ne permettent pas la bonne construction d'une relation amoureuse par la diffusion d'exploits ou pratiques non souhaitables).
  • la diffusion d'images, de rumeurs, de soi, d'autres, souvent sans leurs consentement. Les réseaux donnent l'impression d'anonymat, avec le sentiment de ne pas être vus alors que toutes les traces numériques que l'on créent sont très difficiles à détruire.
  • le principe de récompenses, avec par exemples des likes, qui entraine un besoin de toujours plus, le cerveau essayant de satisfaire ce besoin de plaisir, et cherchant une fin, qu'on ne peut pas trouver sur un système où il suffit de passer à l'écran suivant si la satisfaction n'est pas assez grande. Cela peut conduire à des addictions.
  • le besoin d'appartenance à un groupe, groupe avec de nombreux inconnus que l'on n'aurait pas fréquenté en "chaire et en os" ...
Les meilleurs conseils sont de garder le lien et la confiance pour que lorsque l'enfant est confronté à une violence, il puisse en parler et ne pas la cacher.
La règle des "4 pas" est également utile :
  • pas d'écran dans la chambre
  • pas d'écran en mangeant
  • pas d'écran avant l'école
  • pas de dérogation aux limites d'âge (films, jeux, ... interdits aux moins de ...)
Nous remercions les deux intervenants pour ce moment d'échanges qui permet de mieux comprendre les enjeux de cette problématique.

 

Consulter la page de Collège des Gorges de la Loire

Téléchargez l'application

Disponible sous Android et iOS, Gratuite et anonyme.

*Fonctionne sur iOS 11+, Android 4.4.2 Kitkat et supérieur.

40 rue des Aciéries, 42000 Saint-Etienne France